AVENIR FOOTBALL CASSENEUIL PAILLOLES LEDAT 47 : site officiel du club de foot de CASSENEUIL - footeo

Quelques enseignements du mondial

10 septembre 2018 - 17:21

Cette  compétition était  intéressante a plusieurs titres,  d’abord  parce que nous l’avons gagnée ensuite parce qu’elle nous a permis de voir des rencontres intéressantes et enfin parce qu’elle a apporté de l’eau au moulin des entraineurs dont je suis.

     Elle a conforte notre credo : le sport avant d’être un plaisir est un combat qui exige travail , rigueur et discipline.

Quel plaisir de voir DECHAMPS rappeler ses joueurs a un minimum de discipline !

A l’arrive a CLAIRERONTAINE , il aperçoit un joueur habillé de manière fantaisiste : « Qu’est-ce que c’est celui-là ?  dit-il « il  du se tromper d’endroit ! »

Tout ceci nous rappelle _si besoin est _ qu’un jouer de footboll , est un membre d’un groupe, je l’anime mais il est aussi à son service , il ne fait pas ce qu’il veut ! »

Autre exemple : pour que les joueurs se détendent,  l’entraineur  demande de jouer au ping-pong. Les joueurs de l’équipe de France improvisent une sorte de tournante autour de la table. Ils se font reprendre de volée parce que le coach a demandé que l’on joue au ping-pong et pas à n’importe quoi !

Dernier exemple : lors d’un match le nécessaire pressing sur le porteur du ballon est délaissé ; le coach corrige seulement et  demande plus de rigueur.

Discipline et rigueur dans le groupe sont indispensables.  Nous blancs, chrétiens, musulmans, soutiens ou partir-fils d’immigrés mais d’abord et avant tout français même si pour certains cela n’est pas toujours facile car si la tête reconnait tout ce qu’a apporté la France, le cœur reste toujours attache quelque part, a la terre d’origine.

Donc, n’en déplace a certains, nous ne sommes pas « le 6em équipe africaine ». Nous sommes français, solidaires et  unis.

Pour ma part j’ai toujours aussi considère POGBA comme un leader négatif avec ses airs fuit prétentieux et sa volonté de nous montre que lui était une star. Le coach l’a transformé en leader positif, en bras droit de l’entraineur  dans le vestiaire. Ne condamnez jamais un joueur sous prétexte qu’il ne ressemble pas à l’idée que vous vous faite du joueur idéal, travaillez sans cesse à le façonner, a l’améliorer.

Que dit POGBA au vestiaire ? En gros il fait référence au travail important effectue ensemble et à la souffrance collective « on en a bavé a CLAIRE FONTAINE lors de la préparation. En a beaucoup couru, beaucoup  travaille se fallait récupérer, encourager, « porter ceux qui étaient à la traine. On l’a fait. On ne peut s’arrête-la. Il faut atteindre le sommet. »  

Quel plaisir aussi de voir enfin pratiquer un football direct de voir des buts marques en 3 passes et de penser à tous ces entraineurs qui pendant des années avaient copié  bêtement, le grand BARCELONE et sa conservation du ballon servie par des joueurs hors normes.

En a donc appris 1/que la conservation du ballon n’était pas nécessaire pour gagner. Ouf ! Enfin ! Les entraineurs vont peut-être revoir leur copie !

                            2/ que le football c’est le technique mais aussi la vitesse et la percussion.

                                   3/que les coups de pieds arrêtés doivent être systématiquement travaillés car ils sont une source importante de buts.

           4/ que lorsqu’on en a la possibilité ; il faut tirer au but… même de 20m, 25m dixit DESCHAMPS !

(Voir URUGUAY ? France  ou la finale !)

PAVARD  l’a dit. Cette frappe magique d’égalisation il l’avait rentre cent fois mais il ne l’avait jamais réussie. L’important  a retenir, surtout, c’est qu’il l’avait travaillé cent fois pour la reussir le jour de match.

Dans la finale POGBA frappe du droit et voir son ballon contre, il le récupère et frappe du gauche pour marque. Ça ce le travail face au mur de frappe si négligé de nos jours ! Pied droit, pied gauche, sans arrêt pour que le tir au but devienne un réflexe. Toujours dans la finale M’BAPPE  voir le trou dans le rideau  défensif. Il tire… but !

Enfin les gardiens ont été mis à l’honneur ! En oublie trop qu’un gardien « c’est une ligne à lui seul ! » Beaucoup de victoires sont dues à leurs plongeons, à leurs arrêts et tout cela c’est toujours et encore du travail.

Travaillez et vous prendrez du plaisir ! Mettez le plaisir en premier et vous souffrirez et surtout  vous ferez souffrir les autres. A la base de toute victoire, il y a le travail, c’est le plus important dans toute activité humaine !

      « Dans le football, il faut toujours envoyez des messages ! »  « T.HENRY » le message envoyé par ce mondial a été fort. Espérons qu’il imprègne enfin les esprits.

Commentaires